Tendances SEO 2022: 5 must-have pour performer

tendances SEO 2022

Vous voulez savoir quelles sont les nouvelles tendances SEO 2022 indispensables à votre stratégie de référencement? Voici 5 « must-have » pour performer en SEO cette année. Découvrez nos conseils pratiques pour un impact rapide et durable.

1) Analyse sémantique: customer is king

Un bon plan d’action SEO commence par une analyse sémantique :

  • Quels sont les thématiques sur lesquelles vous souhaitez vous positionner ?
  • Quels mots-clés vos prospects sont-ils susceptibles de taper dans Google pour s’informer, comparer, acheter ?
  • Comment choisir les mots-clés au meilleur potentiel ?
Qu’est-ce-qu’un bon mot-clé SEO ?
 

Lorsque vous analysez vos positions dans les moteurs de recherche, ne vous focalisez pas sur un seul mot-clé ; essayez de suivre un ensemble de mots-clés classés par thématique pour avoir une vision plus réaliste de votre visibilité dans la SERP (Search Engine Result Page).

Et la recherche vocale, qu’est-ce que ça change ?

Ces dernières années, la recherche vocale s’est fortement développée grâce à l’utilisation grandissante des appareils mobiles. Il est désormais possible d’interroger les moteurs de recherche juste en posant sa question à haute voix.

Mais qu’est-ce que cela implique pour votre stratégie de référencement ? L’approche SEO reste la même, mais vous devrez prendre en compte non seulement les requêtes écrites saisies sur Google, mais aussi les requêtes parlées. Bien souvent, ces recherches orales sont plus longues et commencent par un mot interrogatif : comment, pourquoi, que faire,… N’oubliez donc pas de prendre en compte ces requêtes de longue traine dans votre stratégie SEO!

Vous aurez besoin de :

  • Votre stratégie marketing : positionnement, cibles, éléments différenciateurs…
  • Des outils de recherche de mots-clés, qui peuvent vous donner une indication sur le volume de recherche et la compétition des mots-clés : Google Keyword Planner, Ubbersuggest, KWFinder…
  • Un fichier Excel pour rassembler vos analyses et catégoriser vos mots-clés.

Il y a bien sûr plus simple: avec Semactic, votre analyse sémantique est générée automatiquement et intégrée directement dans la plateforme.

 

2) Technique & structure de site: vos fondations

Maintenant que vous savez sur quels termes vous positionner, regardez votre site de plus près. Est-ce-que sa structure reflète bien les thématiques et les mots-clés les plus intéressants relevés dans l’analyse sémantique ? Essayez d’adapter votre arborescence de site et classez les contenus de manière logique, des plus génériques au plus précis. Penchez-vous également sur les aspects techniques du site qui pourraient nuire à l’exploration ou la compréhension des robots de Google.

Voici une liste de points à vérifier (non exhaustif):

  • Sitemap et robot.txt: vérifiez les indications qu’ils contiennent et pensez à leur mise à jour
  • Structure d’URL : reflétez la logique hiérarchique de vos pages et évitez les caractères spéciaux
  • Contenu dupliqué: chaque URL doit correspondre à un contenu unique. Par exemple, pensez à définir la version privilégiée pour votre site, avec ou sans « www ».
  • Erreurs d’exploration : redirigez les erreurs 404 vers la page la plus appropriée via une redirection 301
  • Sécurisation https : Corrigez vos liens restés en http et pensez à renouveler vos certificats
  • Vitesse du site: Supprimez le Javascript inutile et optimisez la taille de vos images. Pour les moteurs de recherche, mais surtout pour vos visiteurs !
  • Performance et visualisation sur mobile : Votre site doit être « mobile-friendly » ; la version mobile est celle prise en compte par Google aujourd’hui.
  • Configuration des balises hreflang : Précisez vos différentes versions linguistiques à Google
  • Liens internes brisés: Corrigez-les !

Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire de viser la perfection. Certains sites parviennent à très bien se positionner malgré certaines lacunes techniques. Ne cherchez donc pas à tout résoudre : priorisez et concentrez-vous sur les points les plus critiques, en fonction de vos performances SEO.

Et les Core Web Vitals, ont-ils un impact ?

Pour rappel, les Core Web Vitals visent à mesurer le temps de chargement (LCP), la réactivité (FID) et la stabilité visuelle de la page (CLS). Ces 3 indicateurs vous donneront une idée de l’expérience utilisateur (UX) actuelle et là où vous pourriez l’améliorer.

Mais changent-ils quelque chose à votre stratégie SEO ? Chez nos clients, nous observons qu’un site moins performant en terme de rapidité n’empêche pas de se positionner correctement dans les moteurs de recherche.

Cependant, si les Core Web Vitals ne semblent pas impacter négativement les positions, ils restent essentiels pour l’UX et la performance de vos contenus en termes de conversion. Pensez à vos utilisateurs et offrez leur une expérience confortable ! Vous pouvez utiliser l’outil Google PageSpeed Insight pour tester la rapidité de vos pages et recevoir une liste de recommandations pour l’améliorer.

Vous aurez besoin de :

  • Votre développeur ou votre agence web (en général)
  • Un outil d’audit SEO. Certains sont gratuits (bien entendu plus limités) mais pour un audit sérieux et complet, faire appel à une agence SEO s’avère parfois nécessaire.
  • Une vision « gestion de projet » pour prioriser, trouver des compromis, vérifier la bonne implémentation et avancer étape par étape avec votre développeur/agence.

3) Contenu et optimisation on page: priorisez

Vous avez un site « sain » d’un point de vue technique et structure, bravo ! Ce n’est pas le cas ? Pas de panique, rien ne vous empêche de travailler votre contenu en parallèle. Vous pouvez déjà augmenter significativement votre visibilité en optimisant certaines pages clés du site. Pour chacune d’elles, posez-vous ces questions :

  • De quelle thème (unique) dois-je parler ?
  • Quel est le mot-clé le plus pertinent pour cette page?
  • Quel est l’angle à privilégier (informationnel, commercial… ?).

Une fois que vous avez répondu à ces questions, il ne vous reste plus qu’à optimiser !

Concrètement, il s’agit d’inclure votre mot-clé principal ainsi que des mots-clés liés à l’univers sémantique de ce mot dans :

  • Votre URL
  • Votre Title
  • Votre H1
  • Vos autres headings (H2, H3, etc)
  • Le contenu de votre page

…tout en tenant en compte de l’intention qui se cache derrière la requête (la personne recherche-t-elle à comparer des services, à s’informer, à s’inspirer…). ET – c’est important – en conservant un style naturel et fluide. Evitez de répéter le même mot-clé partout dans votre texte, cela ne fonctionne plus. Cela peut même vous pénaliser.

Par exemple, si vous voulez vous positionner sur une requête informationnelle, vous aurez plus de chances de performer avec une page de type « blog » et un contenu assez long (explicatif) qu’avec une page commerciale centrée exclusivement sur vos produits/services.

Contrairement aux idées reçues, ces « simples » optimisations peuvent déjà vous faire grimper rapidement dans les résultats de recherche. S’il faut un peu de patience pour en recueillir les bénéfices en termes de conversions, ne négligez pas l’impact positif de voir vos résultats augmenter semaine après semaine. C’est un vrai boost pour la motivation et cela vous incitera à développer une dynamique SEO efficace. Or c’est là que le bât blesse souvent en matière de référencement.

Vous aurez besoin de :

  • Vos compétences de copywriter, ou celles de votre collègue
  • Votre analyse sémantique
  • Un accès à votre CMS
  • Un outil de monitoring pour mesurer la performance de vos pages optimisées. Vous pouvez utiliser des outils comme la Google Search Console ou Google Analytics (pour voir le trafic généré par vos pages), mais pour suivre la progression de votre position dans la SERP au jour le jour, il vous faudra généralement souscrire à un logiciel SEO payant.

Peut-être avez-vous déjà vécu ce sentiment de profonde injustice en subissant le classement de Google ? Vous aviez mis tout votre talent et toute votre expertise dans un article. Vous étiez sûr d’avoir LE contenu optimal pour une requête visée et puis….vous vous retrouvez en page 5 de Google, dans un océan d’indifférence.

Si ni la technique ni le contenu de votre page ne sont en cause, il faut peut-être chercher du côté de votre autorité de domaine et de page. En d’autres termes : votre popularité sur le web, c’est-à-dire les sites qui pointent vers vos contenus. Les fameux backlinks. Même si leur poids est quelque peu remis en question ces dernières années, ils continuent à jouer un rôle non négligeable dans le classement des moteurs de recherche.      

Que faire alors ?

  • Monitorez vos backlinks existants (via la Google Search Console par exemple), identifiez vos liens les plus intéressants et comprenez pourquoi ils pointent vers vous. C’est un bon point de départ pour savoir comment générer davantage de backlinks.
  • Identifiez les backlinks de vos concurrents, cela peut être une bonne source d’inspiration.
  • Réparez vos backlinks « cassés ». Certains d’entre eux peuvent pointer vers une erreur 404 ou être redirigés suite à un changement sur votre site. C’est une bonne pratique de veiller à actualiser ces liens pour éviter les erreurs ou chaines de redirection
  • Optimisez vos ancres de liens : demandez aux sites référents d’utiliser des termes riches sémantiquement. Evitez les liens qui ne portent que sur votre nom de marque.
  • Privilégiez la qualité des sites référents à la quantité

Vous aurez besoin de :

  • Votre Google Search console et/ou un outil d’analyse de backlinks
  • Votre force de persuasion pour convaincre les sites référents d’adapter vos liens/ancres de lien
  • Votre service de relations presse/relations partenariales pour vous aider dans la chasse aux liens de qualité
  • D’un partenaire de netlinking si vous voulez booster vos backlinks rapidement…et si vous n’avez rien contre les techniques « Grey hat »

5) E.A.T. the competition

Étroitement liés à la popularité (le point précédent), les critères E.A.T continuent à prendre de l’ampleur en 2022. « E-A-T », pour « Expertise, Authoritativeness, Trustworthiness ». En français : Expertise, Autorité, Fiabilité.

Expertise : Vous devez faire en sorte d’être reconnu comme expert dans votre domaine. L’auteur du contenu doit être perçu comme une référence. Créer ou optimiser votre page « équipe » peut par exemple y contribuer.

Autorité : L’autorité découle de cette expertise. Un site sera jugé de qualité si ses contenus sont à jour et de source sûre. Pensez à bien actualiser vos contenus et à ne conserver que les contenus qualitatifs, qui répondent bien aux requêtes utilisateurs.

Fiabilité : Il s’agit avant tout d’inspirer confiance avec des éléments de réassurance : informations sur l’entreprise, sur les contributeurs du site, avis clients, labels de qualité, sécurisation du site etc.

L’importance de ce critère varie bien entendu d’un secteur à l’autre. Il sera particulièrement clé pour le secteur bancaire, les assureurs, la sécurité, la santé, etc…

Pour devancer vos concurrents, pensez-donc à sortir du lot avec des contenus de haute qualité. Développez votre réseau, partagez vos articles et positionnez votre entreprise (et ses collaborateurs) comme une référence incontournable. C’est bon pour votre visibilité dans Google et votre business en général !

Vous aurez besoin de :

  • D’un bon copywriter interne pour générer du contenu très qualitatif
  • Miser sur vos experts internes en incluant leur nom et leur biographie car la réputation de la personne responsable du contenu de la page est importante
  • Miser sur votre département RP afin d’être vu comme une autorité dans les médias

Le SEO n’est pas un domaine isolé, différents départements doivent collaborer pour assurer le bon fonctionnement de votre stratégie SEO. Copywriters, développeurs, services relations publiques,… et quelques bons outils vous seront indispensables ! Désormais, vous connaissez les tendances SEO 2022 indispensables à votre référencement, et vous être prêt à améliorer la visibilité de votre site!

Besoin d’un accompagnement pour lancer votre projet SEO ? Chez Semactic, nous créons la dynamique SEO qui génère de l’impact.

*Vous aviez compris le jeu de mot ? C’est bien parti !

Related Posts

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *