Référencement multilingue : ciblage par pays VS par langue, lequel choisir ?

Photo illustrating a

Yous souhaitez exporter votre entreprise en dehors de la Belgique ? Dans ce cas, il s’agit de développer votre visibilité sur les moteurs de recherche à l’étranger, et donc de mettre en place une stratégie de référencement multilingue qui vous permettra de proposer la bonne version de votre site, dans le bon pays et avec la bonne langue associée. La création d’un site web multilingue est un projet complexe et il est facile de se perdre dans la multitude d’approches existantes : faut-il opter pour une extension spécifique à chaque pays ? Quelle structure URL choisir ? Comment être sûr que mon site web sera visible dans les pays et les langues ciblés ?

Dans cet article, nous vous aidons à vous faire une idée claire et à choisir la meilleure solution en tenant compte de vos objectifs et de vos ressources.

Ciblage linguistique VS ciblage par pays : de quoi s’agit-il ?

En matière de référencement international, il faut distinguer le ciblage par langue et le ciblage par pays. Mais qu’est-ce que cela signifie exactement ?

Imaginons que votre site web soit en français. Il y a deux possibilités :

  1. Vous souhaitez cibler tous les pays francophones, partout dans le monde : dans ce cas, vous proposez les mêmes services et/ou produits pour tous les pays et vous ne ciblez pas les utilisateurs géographiquement. L’accent est mis sur la langue cible: c’est le ciblage linguistique;
  2. Vous souhaitez cibler uniquement les francophones de certains pays comme la France et/ou le Canada (Québec) par exemple : dans ce cas, cela signifie que vous proposez probablement des offres exclusives à ces marchés. Le ciblage est beaucoup plus précis et présente une difficulté secondaire, puisqu’il faut à la fois cibler une langue et une ou plusieurs zones géographiques spécifiques. Nous parlons ici de ciblage par pays.

Il n’est pas rare que des sites ciblent à la fois un pays et plusieurs langues. Par exemple, vous pouvez cibler la Belgique ou le Canada en utilisant les langues locales de chaque pays, c’est-à-dire le français, le néerlandais et l’allemand pour la Belgique, et le français et l’anglais pour le Canada. Bien que cela puisse sembler ambitieux, c’est en fait facilement réalisable car Google essaiera naturellement de choisir des sites web en fonction de l’emplacement de l’utilisateur. En revanche, le ciblage linguistique sans tenir compte du pays est plus difficile : un site web local sera prioritaire et, comme nous le verrons plus loin, une même langue peut avoir plusieurs variantes régionales.

Référencement multilingue : ciblage par pays VS par langue, lequel choisir ? 1

La structure de l’URL

Lors de l’élaboration de votre stratégie de référencement multilingue, le domaine choisi aura un impact important sur les résultats. Vous avez trois possibilités : le TLD (Top-Level-Domain), le sous-domaine ou le sous-répertoire. Examinons chacun d’entre eux de plus près.

Un nom de domaine avec une extension de pays (Top-Level-Domain)

website.be → Belgique

website.fr → France

website.us → États-Unis

La création d’un domaine unique pour chaque pays que vous ciblez est le moyen le plus direct d’indiquer à Google le pays ciblé par votre site webEn outre, l’origine de votre site sera clairement identifiable et rassurant pour les visiteurs du pays ciblé, qui seront plus enclins à vous faire confiance. Enfin, si l’un de vos domaines est pénalisé par Google, les autres ne seront pas impactés.

Cette solution présente toutefois quelques difficultés. L’utilisation du Top-Level-Domain nécessite l’élaboration d’une stratégie de référencement très distincte pour chaque pays. Si vous ciblez un nouveau pays, vous devrez créer un domaine spécifique à ce pays et vous ne pourrez pas bénéficier de l’autorité de votre domaine existant. L’hébergement et la maintenance du site web seront également plus coûteux. Cette solution nécessite de pouvoir réserver un nom de domaine dans tous les pays ciblés et d’assurer une mise à jour régulière du contenu de chaque version. En bref, l’utilisation d’un seul domaine par pays vous empêchera de prendre des mesures qui amélioreront votre référencement à l’échelle mondiale.

Le TLD est souvent utilisé par de grandes entreprises dont les produits et services offerts peuvent être différents d’un marché à l’autre, et qui ont chacune leur propre stratégie et leurs propres équipes. Le TLD est souvent utilisé pour cibler un pays.

Un sous-domaine par langue ou pays (Subdomain)

be.website.com → Belgique

fr.website.com → France

us.website.com → États-Unis

Une autre solution consiste à utiliser des sous-domaines pour chaque pays dans lequel vous êtes présent. Grâce aux sous-domaines, vous avez la possibilité d’indiquer le pays ciblé et les moteurs de recherche les distingueront comme des sites web différents. Mais cela signifie également que l’autorité de ces différents sous-domaines (ou entités) sera moindre que si tout était regroupé au sein d’une autorité globale, sous un seul domaine.

Quelle est la différence fondamentale avec la première solution ? Cette solution est plus facile à mettre en œuvre et moins coûteuse. C’est une bonne solution si vos ressources sont plus limitées. Mais il vous faudra probablement plus de temps pour vous classer en utilisant un sous-domaine plutôt qu’une extension de domaine.

Un sous-répertoire par langue ou pays

website.com/be/ → Belgique

website.com/fr/ → France

website.com/us/ → États-Unis

Avec la méthode des sous-répertoires, chaque langue est intégrée dans un répertoire tel que /be/, comme vous pouvez le voir ci-dessus. Toutes les versions internationales du site web sont rattachées au site principal et appartiennent au même domaine. Grâce à cela, vous économiserez de l’argent, mais aussi du temps, car toutes les actions de référencement que vous entreprendrez se refléteront dans chacun des sous-répertoires. Cependant, vous serez obligé d’utiliser un emplacement géographique unique pour le serveur.

Quel hébergement choisir ?

Lorsque vous choisissez votre hébergement, tenez compte de la vitesse de chargement de votre site web, en particulier lorsque vous élaborez une stratégie de référencement multilingue et que vous visez différents pays. Plus le serveur est éloigné de l’utilisateur, plus votre page web mettra de temps à se charger, ce qui se traduira par une mauvaise expérience pour l’utilisateur.

Si vous avez choisi la solution du nom de domaine pour chaque pays, nous vous conseillons de louer l’hébergement via un serveur situé dans le pays que vous souhaitez cibler.

Dans le cas de sous-domaines ou de sous-répertoires, l’hébergement est le même pour tous, vous ne pourrez donc pas changer l’hébergement par pays. Existe-t-il une solution ? Oui ! Vous pouvez utiliser des réseaux de diffusion de contenu (CDN) pour stocker une copie statique de votre site web sur des serveurs situés dans le monde entier. Ainsi, une copie différente du site est fournie en fonction du pays de l’utilisateur, la vitesse de chargement sera plus élevée et l’expérience de l’utilisateur en bénéficiera.

Référencement multilingue : ciblage par pays VS par langue, lequel choisir ? 2

Balises Hreflang

Grâce aux balises hreflang, vous pouvez indiquer à Google quelle page afficher à l’utilisateur en fonction de sa langue et/ou de sa zone géographique. Bien que leur mise en œuvre semble simple, de nombreuses erreurs sont commises à ce niveau, de nombreuses erreurs sont commises à ce niveau . Il convient d’y prêter une attention particulière lors de leur mise en place.

Référencement multilingue : ciblage par pays VS par langue, lequel choisir ? 3

Il existe trois façons de mettre en œuvre concrètement les balises hreflang :

  • Dans la section de votre site (comme ci-dessus) ;
  • En créant des sitemaps dédiés à chaque version linguistique/pays du site ;
  • Si votre site contient des ressources non HTML (pdf, doc, etc.), l’en-tête http vous permet de fournir des fichiers équivalents dans d’autres langues.
Référencement multilingue : ciblage par pays VS par langue, lequel choisir ? 4

Une fois que vous avez choisi votre méthode de mise en œuvre (sitemap XML, en-tête http ou en-tête HTML), indexez la page d’origine et ses variantes. Veillez à ne pas commettre d’erreurs dans la langue ou le code du pays,…

En résumé, quelle solution choisir ?

D’un point de vue purement SEO, un nom de domaine avec une extension de pays est la solution idéale. Cependant, sa mise en œuvre est beaucoup plus complexe.

D’un point de vue pratique, nous vous conseillons d’utiliser des sous-répertoires pour faciliter la mise en œuvre. Vous pourrez ainsi développer votre stratégie de référencement multilingue plus rapidement et sans trop de difficultés.

Mais au-delà de cet aspect technique, n’oubliez pas que le plus important est d’offrir la réponse la plus appropriée à vos utilisateurs, où qu’ils se trouvent dans le monde. Pensez donc à adapter vos mots-clés et vos traductions en fonction des pays dans lesquels vous vous trouvez. Les requêtes peuvent être différentes d’un marché à l’autre et vous risquez de ne pas cibler le bon mot-clé si vous n’effectuez pas une analyse sémantique distincte pour chacune d’entre elles. Pour vous donner un exemple simple, nous utiliserons le mot “smartphone” en France mais le mot “GSM” en Belgique.

Demandez-vous également si l’intention de recherche est toujours la même sur chaque marché et adaptez votre contenu en conséquence. Une analyse des SERP de chaque marché est donc indispensable avant de poster du contenu.

Référencement multilingue : ciblage par pays VS par langue, lequel choisir ? 5

Besoin de conseils pour développer votre stratégie de référencement multilingue ? Contact l’équipe Semactic.Nous sommes toujours heureux de discuter du référencement !

Picture of Carine Pire

Carine Pire

Carine has more than 5 years of experience in a large international company and specialized in digital marketing at Technofutur TIC. There, she got particularly interested in SEO and chose to become a SEO consultant. Always curious and eager to learn, she helps us support our clients in their SEO projects.

Register to our newsletter

Related Posts

Let us personalize your experience!

We’re excited to offer you a custom-made free trial of our product, handcrafted by our experts to ensure you enjoy the best possible experience. To get started, simply share your contact details with us and our dedicated team will reach you & set up your account, fine-tuning it to match your preferences and requirements.

Picture illustrating the demo of the Semactic SEO tool

Laissez-nous personnaliser votre expérience !

Nous sommes heureux de vous offrir un essai gratuit personnalisé de notre produit, conçu à la main par nos experts pour vous garantir la meilleure expérience possible. Pour commencer, il vous suffit de nous communiquer vos coordonnées et notre équipe dévouée vous contactera pour créer votre compte et l’adapter à vos préférences et à vos besoins.

Picture illustrating the demo of the Semactic SEO tool